programmation

  • Spectacle "24" autour de la revue littéraire Souffles - Collectif de l’Atre
    Dans le cadre du cycle "France-Maghreb, les chemins de la rencontre"

    24 raconte la genèse de la revue littéraire marocaine Souffles, les 24 heures qui ont précédé la parution du premier numéro.
    Le spectacle sera suivi d’un échange avec l’équipe artistique, en présence de Touriya Fili-Tullon, maître de conférence à l’Université Lyon 2

    Jeudi 20 décembre à 20h
    à la Maison des Passages

    Avec : Renaud Bechet, Pauline Hercule et Pierre Damien Traverso
    Écriture et mise en scène : Ilène Grange
    Sons et création sonore : Léa Grange
    ***
    Participation libre
    Réservations : 04 78 42 19 04 / maisondespassages chez orange.fr

    "C’était au départ un projet purement poétique. Abdellatif Laâbi, Mostafa Nissabouri et Mohammed Khaïr-Eddine – tous trois âgés de moins de trente ans et insatisfaits des circuits culturels – avaient décidé de créer leur propre tribune. Le premier numéro est un simple recueil de poèmes, accompagné des œuvres des artistes qui enseignaient à l’École des Beaux-Arts de Casablanca (Farid Belkahia, Mohammed Chabâa et Mohammed Melehi, qui avait réalisé la maquette de la revue). Un tonitruant prologue signé Laâbi donne les grandes lignes : Souffles se veut une tribune ouverte à toutes les recherches novatrices." Kenza Sefrioui - Souffles, de la poésie à la politique

    « 24 » raconte la genèse de la revue marocaine Souffles, les 24 heures qui ont précédé la parution du premier numéro. Fondée en 1966 à Rabat par un cercle de poètes francophones, cette revue littéraire, qui publiait initialement des textes poétiques, des croquis et des reprographies, devient ensuite une revue culturelle et politique militante, expression d’un mouvement intellectuel qui aura de l’écho bien au-delà des frontières nationales.

    Pour créer ce spectacle Le Collectif de l’Âtre, sous la conduite d’Ilène Grange, s’est appuyé sur les témoignages de ses fondateurs et de leur entourage, a travaillé sur les textes de la revue, et s’est inspiré du contexte socio-politique, des ambiances, des énergies entourant la création de la revue.

    "La réflexion qui donne lieu à “24” est plurielle. Elle provient d’abord de la curiosité pour cette revue, la volonté de la faire connaître en tant que mouvement de création engagée majeure au Maroc. Ensuite, elle s’intéresse à la conception d’une telle aventure, les questionnements qui font la naissance des projets, les angoisses qui entourent un tel risque à prendre dans une société bâillonnée. Enfin, la réflexion qui est la nôtre rejoint des échos très actuels de pensée sur la liberté d’expression et la liberté de la presse dans le monde arabe particulièrement, puis sur la liberté de parole plus généralement." Collectif de l’Atre

    Les étapes de la création :
    Printemps 2016 – Collectage de sources documentaires
    Eté 2016 – résidence de recherche et création à La Maison des Passages / Lyon
    Février 2017 – résidence de recherche et création au théâtre du Merlan / Scène Nationale de Marseille
    Avril 2017 – résidence de recherche et création Service culturel de La Tour du Pin
    27 Avril 2018 – Livraisons-Festival de la Revue – BM Part Dieu/ Lyon
    Juin 2018 – résidence de création à l’Institut Francais de Tanger/ Maroc

    La Maison des Passages
    44, rue Saint Georges
    69005 Lyon